Commune de Malicorne

Malicorne en quelques mots

D’après Emile Mâle, historien d’art français, membre de l’académie française, Malicorne signifierait « la mauvaise corne du bois », le village se situant anciennement aux limites de la forêt de Combrailles.

Malicorne est situé sur le canton de Commentry et est membre de  Commentry Montmarault Néris les Bains Communauté. Les habitants de Malicorne se nomment les Malicornois et les Malicornoises.

Le village est partagé entre un bourg historique et une zone d’habitations et d’activités plus récentes.

Le Bourg, sur lequel des objets datant du néolithique ont été retrouvés, était un carrefour de voies anciennes, dont la voie romaine liant Lyon à Poitiers. Il était constitué de trois enceintes de plus en plus élargies. La première encerclait un château dont l’édification et la destruction demeurent incertaines (fin XII°s ?). La deuxième comportait un chemin de ronde protégé par un fossé circulaire. La troisième, la plus large, servait également de protection à l’aide de palissade et de fossés.

Malicorne a autrefois tenu un rôle assez important. En effet, entre les XVIIème et XIXème siècles, des historiens ont retrouvé la trace du passage et de l'installation du procureur du Roi, de greffiers et de notaires royaux. Une voie ferrée traversait la commune, allant de Montluçon à Gannat. Une voie d'intérêt local, appelée "l'Economique" ou "Tacot" la desservait également.

La Brande, dont le nom évoque des plantes poussant sur des lieux humides, ainsi que le milieu en lui-même où poussent ces plantes, s’est développée dans les années 60, par transformation de parcelles agricoles en vaste ensemble d’habitations et d’activités commerciales et industrielles.

Il existe également de nombreux hameaux : Les Vergers, Grand-Charry, Jeux, Les Croix, L’Algaude, Goutte de Bord, Les Meuniers, Le Petit-Charry, Chambouly, Colombarault, Beaufrancon et Les Bourrus.

Circulaire vue du ciel

Horaires du secrétariat de mairie

Le secrétariat de mairie est ouvert 

Lundi : 10H00 - 12H00 / 14H00 - 18H00

Mardi : 10H00 - 12H00 / 14H00 - 18H00

Mercredi : Fermée

Jeudi : 10H00 - 12H00 / 14H00 - 18H00

Vendredi : 10H00 - 12H00 / 14H00 - 18H00

 

Tél : 04 70 64 90 06 - Mme GOSSOIN Ghislaine

malicorne.mairie@orange.fr

 

 

Si vous souhaitez joindre la mairie de Malicorne-sur-Sarthe qui, comme son nom l'indique se situe dans la Sarthe, merci de composer le : 02 43 94 80 09 / mairie@ville-malicorne.com.

 

 

Animations chez nous - Autour de Nous

ATELIERS NUMERIQUES A LA MAIRIE DE MALICORNE, tous les jeudis matins à partir du 12 septembre 2024. Merci de contacter la mairie si vous souhaitez vous inscrire.

 

PEPIT A MALICORNE

Le parcours Pépit "Greffage au verger, bocage sublimé", inauguré le 11 juillet à Malicorne, a été créé dans le cadre du partenariat avec la Région AURA et le Département, afin de faire découvrir, par le biais de cette chasse au trésor, des sites naturels et paysagers d’intérêt majeur.

Les joueurs suivent Margotte qui se lance sur les réseaux sociaux avec des tutos sur l’horticulture. En lien avec l’entreprise Delbard, ils pourront comprendre comment une entreprise de cette grandeur a pu se développer dans cet environnement et le lien qu’elle fait entre les usines de Commentry et les paysages du bocage bourbonnais. Le parcours fait 4km (prévoir 2h) avecun dénivelé faible, ce qui le rend facile à parcourir.

 

PÉPIT est une chasse au trésor qui se pratique en extérieur (basée sur le principe du géocaching) : plus d'une quarantaine de missions à accomplir et des centaines de "pépites" à découvrir. Pour y participer, il suffit de disposer d'un smartphone et d'une bonne dose de curiosité... 

https://www.pepit03.fr/les-zoom#margotte

L'application mobile

100% gratuite

Retrouvez l’ensemble des missions

Laissez-vous guider sur le terrain et répondez aux énigmes des Zoom

Débusquez le trésor pour compléter les mondes du jeu !

Lien Google Play Lien App Store

20240711 191915

Remerciements à ceux qui ont contribué activement à élaborer le scénario de cette épopée ludique et instructive : Mme Irène GOMES, Mme Sylvie ULRICH, M. JEAN Yvon BAUDOUX et M. Alain VAZEILLE.

 

BULLES D'R - Nouvelle activité Aidant/aidé

 

La plateforme d’accompagnement et de répit « Bulles d’R » met en place une nouvelle activité mensuelle aidant/aidé sur le bassin de Montluçon.

En partenariat avec l’association « Poils d’Eveil », Bulles d’R vous propose de découvrir la médiation par l’animal sous forme de jeux, de balades et de câlins avec les animaux. Cet atelier vous permettra de partager un temps convivial avec votre proche aidé et d’échanger avec d’autres aidants dans un environnement calme et apaisant.

Le premier atelier aura lieu le samedi 27 avril 2024 de 10h30 à 12h00, route de colombier à Commentry. Vous trouverez les autres dates proposées dans le flyer : Flyer mediation animale poils eveil commentry compresseFlyer mediation animale poils eveil commentry compresse (818.49 Ko) 

Les places étant limitées, inscription obligatoire auprès de la plateforme au 0 805 03 06 09 (numéro gratuit) ou par mail aidants03@udaf03.fr.

 

3ème édition de la Journée Départementale des Aidants de l'Allier

La plateforme d’accompagnement et de répit « Bulles d’R » portée par l’Udaf de l’Allier, le Conseil Départemental et l’IUT Clermont-Auvergne site de Moulins/UCA, préparent actuellement la 3ème édition de la Journée Départementale des Aidants de l’Allier qui se déroulera le 8 octobre prochain à Cusset.

L’objectif premier de cette journée est d’aider au développement de la reconnaissance du terme aidant, mais surtout de faire connaître les dispositifs existants en matière d’informations, d’orientation, de droit et de possibilités de répit. Cette journée est également l’occasion de mettre en lumière les acteurs locaux qui œuvrent en faveur des aidants.

Une page internet dédiée à la JDA a été créée en 2023. Vous pouvez y accéder à l’adresse suivante : https://www.udaf03.fr/jda. Cette page vous donne toutes les informations sur la JDA 2024 mais vous pourrez aussi avoir un aperçu des actions organisées lors des 2 précédentes éditions, retrouver les partenaires de la journée ou encore des ressources utiles pour accompagner les aidants au quotidien.

Lutte contre l'ambroisie

Du 15 au 31 juillet 2024, une grande campagne de prospection est organisée en Auvergne-Rhône-Alpes afin de clarifier l'aire de répartition d'Ophraella communa ?, la chrysomèle de l’ambroisie qui a été détectée pour la première fois en France en août 2023, dans cette région !

? Tout le monde peut participer, il suffit de noter la présence ou l'absence de l'insecte, via la plateforme Signalement‑Ambroisie :

1️⃣ Faîtes un signalement d’ambroisie ?

2️⃣ Si l’ambroisie a été mangée, répondez "Oui" à la question "Est-ce que l'ambroisie est grignotée ?" et ajoutez si possible des photos ? des feuilles mangées (avec ou sans insecte).

NB : une réponse « Non », nous indiquera l’absence de l’insecte à cette date, sur l’ambroisie observée. Cette information est également précieuse.

Sa présence en France peut représenter un véritable tournant dans la lutte contre les ambroisies. ? Aidez-nous à mieux connaître sa répartition en Auvergne-Rhône-Alpes en la signalant via la plateforme lors de vos signalements d’ambroisie ! Merci pour votre aide ! 

? Consulter la fiche de reconnaissance de la chrysomèle de l'ambroisie faite par l’observatoire des ambroisies : https://ambroisie-risque.info/wp-content/uploads/2021/08/RECO5.pdf

 

?️ Pour aller plus loin et consulter la carte des observations validées : https://ambroisie-risque.info/ophraella-communa-est-arrivee-en-france/

 

Qu’est-ce que l’ambroisie, et comment la reconnaître ?

En France, il existe en fait trois espèces d’ambroisie faisant l’objet d’une surveillance.
L’Ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia), l’Ambroisie trifide (Ambrosia trifida) et l’Ambroisie à épis lisse (Ambrosia psilostachya) sont des plantes invasives originaires d’Amérique du nord et capables de se développer rapidement dans de nombreux milieux (parcelles agricoles, bords de route, chantiers, friches, etc.).

Leur pollen, émis en fin d’été, provoque de fortes réactions allergiques (rhinites, etc.) chez les personnes sensibles. C’est également une menace pour l’agriculture (pertes de rendement dans certaines cultures) et pour la biodiversité (concurrence avec certains végétaux en bords de cours d’eau).

180524 reconnaitre l ambroisie180524 reconnaitre l ambroisie (6.54 Mo)

Informations du SICTOM de DOMERAT

A partir du 8 janvier 2024, collecte pour toute la commune les mardis semaine paire (ordures ménagères et sélectives). 

 

 

 

Je jette dans le composteur a5 1

1er janvier 2024 : Le tri desbiodéchets devient obligatoire

À partir du 1er janvier 2024, conformément au droit européen et à la loi antigaspillage de 2020, le tri des biodéchets sera généralisé «à la source» et concernera, en plus des professionnels, tous les particuliers.
Le gaspillage alimentaire c’est 17% de notre poubelle dont 3% peuvent être évités et 14% de biodéchets peuvent être valorisés.
C’est pourquoi, chaque foyer devra être équipé de solutions de tri spécifiques pour les biodéchets.

Le SICTOM Région Montluçonnaise vous propose plusieurs solutions :
Le compostage individuel directement dans votre jardin 

Si vous n’êtes pas encore équipés, les distributions ont lieu au SICTOM rue du Terrier à Domérat, tous les 3ème jeudis de chaque mois de 13h30 à 19h45 sans inscription et sur présentation d’un justificatif de domicile.
Si vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pouvez donner votre justificatif de domicile à une autre personne qui le récupèrera pour vous.

- Le compostage partagé pour les habitats collectifs
Les sites de compostage de proximité sont en cours de déploiement sur tout le territoire du SICTOM. Cependant, si votre résidence n’est pas encore équipée ou si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à contacter le service compostage du via le formulaire de contact du site internet www.sictomrm.com ou via l’adresse mail compostage@sictomrm.fr

- Les points d’apport volontaire où le compostage individuel / de proximité est impossible
Pour les zones où le compostage de proximité est difficile (hyper centre de Montluçon, le centre ville de Désertines, Domérat et Commentry), des Points d’Apport Volontaire (PAV) seront progressivement installés au 1er trimestre 2024.
Dans le même temps, un bioseau sera distribué en porte à porte, pour les foyers concernés. En cas d’absence, il vous sera laissé un avis de passage qui vous informera des modalités pour le récupérer.
Ces abris bacs contiendront une poubelle de 240 litres, dans lequel les usagers pourront jeter leur biodéchets. Ces conteneurs seront collectés une fois par semaine et le point d’apport volontaire sera nettoyé à chaque passage. Les biodéchets seront ensuite compostés sur notre plateforme à Givrette.
Pour savoir si vous êtes concernés par ces PAV merci de vous rendre sur notre site internet www.sictomrm.com - rubrique «Mes déchets - biodéchets».

Infos tri 41Infos tri 41 (7.9 Mo)

VALORISONS LES DÉCHETS VERTS - INTERDICTION DU BRÛLAGE A L'AIR LIBRE

La combustion à l'air libre de végétaux est une activité fortement émettrice de polluants atmosphériques, en particulier de particules fines. Elle contribue ainsi à la dégradation de la qualité de l'air et a des conséquences sanitaires graves sur la population. Les enjeux sanitaires et de sécurité (risque d'incendie) des personnes imposent, pour les particuliers, une interdiction de brûlage à l'air libre ( art. L-541-21-1 du Code de l'environnement) et l'utilisation de méthodes alternatives de traitement des déchets verts, à savoir : le compostage, le broyage, le paillage voire le dépôt en déchetterie.

Valorisons nos dechets vertsValorisons nos dechets verts (414.16 Ko)

Le non-respect de la réglementation expose le contrevenant à une amende de 4ème classe pouvant s'élever à 750 €.

Les résidus liés à l'entretien des jardins et espaces verts doivent être considérés comme des ressources plutôt que des déchets !

La pratique du brûlage des déchets verts par les professionnels (agriculteurs et forestiers) n'est pas encadrée par le code de l'environnement mais pas le code rural, lequel ne prévoit pas d'interdiction stricte du brûlage à l'air libre.

 

Les Urgences, c'est pas automatique - recrudescence de la coqueluche

En période hivernale, les tensions dans les services d’urgence sont amplifiées, entre autres avec la circulation des virus de l’hiver. Plus que jamais, en périodes de congés, il est important d’adopter les bons réflexes en cas de besoins de soins immédiats.

Les services des urgences ont vocation à accueillir des patients dont l’état de santé requiert des soins rapides et adaptés dont l'absence mettrait en jeu leur pronostic vital ou pourrait conduire à l'altération grave et durable de leur état de santé.
Avoir rapidement besoin de soins n’est pas forcément synonyme de passage systématique aux urgences.

Mes réflexes avant de me déplacer aux urgences

  1. Je prends conseil auprès de mon médecin ou de mon pharmacien​​​​​​​
  2. Je trouve un lieu de consultation sans rendez-vous
  3. J’appelle le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes)

Si j’ai besoin de soins immédiats, j’appelle en priorité mon médecin traitant. Si je n’en ai pas ou qu’il n’est pas disponible, je trouve un lieu de consultations sans rendez-vous près de chez moi. Plusieurs types de structure de soins sont susceptibles de pouvoir vous accueillir (centre de santé, maison de santé, maisons médicales de garde, etc.), consultez la carte interactive sur le site de l’Agence régionale de santé pour vous aider.


En dernier recours, et avant de vous déplacer aux urgences, appelez le 15. Le centre 15 vous orientera selon votre état et votre besoin de prise en charge. Vous pourrez bénéficier de conseils médicaux par téléphone et/ou être orienté vers une consultation ou un service d’urgences, le cas échéant.

Vous avez prévu de profiter de la montagne pour pratiquer des sports d’hiver ? suivez les recommandations des médecins de montagne : https://www.mdem.org/prevention-sport-dhiver

En Auvergne-Rhône-Alpes, 80 cabinets de montagne peuvent vous recevoir en cas de besoin de soins.

De nombreuses situations ne justifient pas de se rendre aux urgences. Vous aussi, adoptez les bons réflexes cet hiver et faites passer le message autour de vous !

Plus d’informations sur le site internet de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes :
https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/les-urgences-cest-pas-une-evidence-0

 

Intensification de la circulation de la coqueluche en France et en Europe

Le CORRUSS – Centre Opérationnel de Régulation et de Réponse aux Urgences Sanitaires et Sociales, au sein de la Direction générale de la santé, a alerté les services de la DJEPVA sur l’intensification de la circulation de la coqueluche en France et en Europe. La coqueluche est une infection bactérienne très contagieuse dont la transmission se fait principalement dans la famille ou en collectivités au contact d’une personne malade présentant une toux.

 La meilleure protection repose sur la vaccination.

La vaccination contre la coqueluche est devenue obligatoire pour les enfants nés à partir de 2018. S’agissant des enfants nés avant 2018, elle était seulement recommandée.

En prévision des séjours de vacances et accueils de loisirs d’enfants pendant la période estivale, période de recrudescence saisonnière de la coqueluche, il convient d’appeler l’attention des parents d’enfants nés avant 2018 qui ne seraient pas vaccinés contre cette maladie sur la recrudescence de cette épidémie, de rappeler les recommandations vaccinales aussi bien pour les enfants accueillis que pour les animateurs et de les inviter à contacter leur médecin traitant.

Pour rappel les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l'infection à Haemophilus influenzae b, l'hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole sont obligatoires chez les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018.
 

Textes de référence :

- loi du 30 décembre 2017 (n°2017-1836)

- décret du 25 janvier 2018 (n°2018-42)

Jeux Olympiques 2024

Jo 2024

Le Comité Olympique et Sportif de l'Allier a mis en place un calendrier des manifestations sportives et culturelles relatives aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 (https://cdosallier.fr/events/categorie/terre-de-jeux). L'objectif est de référencer les événements tout public de l'ensemble du département sur un même site internet afin que les habitants du bourbonnais puissent y trouver des informations sur les animations en lien avec les Jeux qui se dérouleront en 2024. 

Qu'ils s'agissent d'initiations sportives, d'animations, d'expositions, de visites, de spectacles ou encore de conférences, tous ces événements auront leur place dans ce calendrier. 

DGCCRF - Campagne de communication - Arnaques au dépannage à domicile

FAITES-VOUS DEPANNER - PAS ARNAQUER

PORTE CLAQUÉE ? ÉVIER BOUCHÉ ? PANNE D’ÉLECTRICITÉ ?
10 CONSEILS PRATIQUES

1/Attention aux prospectus d’aspect « officiel » déposés dans les entrées d’immeubles ou chez certains commerçants ; n’utilisez pas ces numérosde téléphone.
2/Anticipez et élaborez vous-même votre liste de numéros d’urgence.
3/Privilégiez le recours à des professionnels recommandés par vos proches, par les fédérations professionnelles ou préalablement identifiés.
4/N’acceptez pas des réparations au motif qu’elles seront prises en charge par votre assureur.
5/N’acceptez que les travaux d’urgence, les prestations supplémentaires pourront être effectuées plus tard.
6/Avant toute intervention, demandez à consulter les tarifs et exigez un devis détaillé et écrit ; ne signez aucun devis qui vous paraisse démesuré.
7/Si le devis est trop élevé ou s’il n’est pas clair, ne donnez pas suite et contactez un autre prestataire.
8/Conservez les pièces remplacées ou annoncées comme défectueuses.
9/Déposez un double de vos clés chez une personne de confiance : gardien, proches.

10/Porte claquée à minuit ?Une nuit d’hôtel peut être la solution la moins onéreuse

 

Signalez votre problème de consommation sur
signal.conso.gouv.fr
Le site, géré par la DGCCRF, vous oriente dans votre démarche
et invite l’entreprise à vous répondre ou à corriger le problème.



www.economie.gouv.fr/dgccrf


la solution la moins onéreuse.

 

Passeports loisirs 2023 2024

Les passeports loisirs 2023/2024, pour les malicornois de 11 à 25 ans, sont à disposition à la mairie aux heures d’ouvertures.
Se munir d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile.

l’objectif du « passeport loisirs » est de permettre aux jeunes de Malicorne, âgés de 11 à 25 ans, d’accéder plus facilement à la culture et aux loisirs du territoire.  D’une valeur totale de 30 euros, il est composé de 5 chèques de remise valables pour une entrée à la piscine de Commentry, de 3 chèques utilisables pour l’UDAAR et de 9 chèques « libre-service » utilisables chez tous les partenaires, à l’exception de la piscine et de Paléopolis. Les chèques peuvent être cumulés entre eux. A ces réductions, s’ajoutent des avantages supplémentaires « loisirs plus » offerts par certains partenaires.

 

Prévention du risque de dissémination des arboviroses en métropole : classement de la commune comme colonisée par le moustique tigre

COMBATTONS LE MOUSTIGRE TIGRE

ADOPTONS LES BONS GESTES : COUVREZ, JETEZ, VIDEZ

TOUS LES RECIPIENTS CONTENANT DE L'EAU

PAS D'EAU = PAS DE MOUSTIQUE

Dans le cadre de la prévention du risque de dissémination des arboviroses en métropole, la surveillance de l’aire d'implantation du moustique tigre mise en œuvre en Auvergne-Rhône-Alpes est réalisée soit par la pose de pièges pondoirs, soit grâce aux signalements réalisés par les particuliers sur le site www.signalement-moustique.fr. C’est l’EIRAD, opérateur de l’Agence, qui assure le suivi de ce dispositif de surveillance.

Une commune est considérée comme colonisée par le moustique tigre si au moins l’un des trois critères suivants est rempli :

· des œufs sont observés sur 3 relevés successifs de pièges pondoirs ;

· la prospection entomologique permet l’observation de larves et/ou d’adultes dans un rayon supérieur à 150 mètres autour d’un signalement ou d’un piège positif ;

· la distance entre 2 pièges positifs ou 2 signalements positifs de particuliers est supérieure à 500 m.

La commune de Malicorne est désormais considérée comme colonisée car des œufs ont été observés sur 3 relevés successifs des pièges pondoirs. 

La prévention avant tout :

Ars22 moustique tigre flyerArs22 moustique tigre flyer (110.49 Ko) Depliant moustiquesDepliant moustiques (704.86 Ko)

 

 

Vente de terrains communaux

La commune de Malicorne propose à la vente deux terrains viabilisés situés Rue des Anémones, vers Intermarché. Ils peuvent servir à la construction d'uen maison individuelle (bornage à prévoir en fonction du souhait de l'acheteur). 

Le prix de vente a été fixé par le Conseil Municipal à 22 euros le m2. Pour plus de renseignements, vous pouvez appeler le secrétariat de mairie.

Plan des terrains : 

Terrains a vendreTerrains a vendre (203.71 Ko)

S’informer sur l’offre énergétique avec le comparateur d’offres d’électricité et de gaz naturel

Indépendant, gratuit et exhaustif, le comparateur d’offres d’électricité et de gaz naturel du médiateur national de l’énergie informe les usagers sur toutes les offres existantes.
Rappelons que le médiateur national de l’énergie est une institution publique, indépendante de tous les acteurs du secteur de l’énergie. En consultant le détail des offres, l’usager retrouve les coordonnées des fournisseurs qu’il lui revient de contacter directement.
Tous les fournisseurs d’électricité et de gaz naturel présents sur le territoire national ont l’obligation de référencer toutes leurs offres dans le comparateur et de les mettre à jour sans délai. Actuellement, près de 400 offres sont enregistrées mais seules les offres correspondant aux critères renseignés par le consommateur s’affichent.
En moyenne, 80 offres d’électricité et 50 offres de gaz naturel sont comparées entre elles. Il est possible de trier les résultats par prix ou par type d’offre et de les comparer avec son offre actuelle.

https://www.energie-info.fr/comparateurs-et-outils/

METEO DE L'ENERGIE

Le nouveau dispositif ÉcoWatt, porté à la fois par RTE et par l’Ademe., dit « la météo de l’énergie », est une carte interactive, en temps réel, illustrant le niveau de consommation dans l’Hexagone. Chaque région s’affiche dans une couleur en fonction de ce niveau : vert, la consommation est « normale », rapportée aux capacités du réseau. Orange, le système est « tendu », et les consommateurs sont appelés à multiplier les « écogestes ». Rouge, enfin : le système est « très tendu », et des coupures sont « inévitables »  si les usagers ne réduisent pas la consommation. 

Cette « météo »  n’a pas qu’un usage de communication : le passage en « rouge »  déclenchera également des dispositions d’ordre réglementaire, comme l’obligation d’extinction de toutes les publicités lumineuses. 

Grâce à elle, citoyens, entreprises et collectivités peuvent être alertés en temps réel des tensions sur le réseau et prendre les dispositions nécessaires.

Comment utiliser ÉcoWatt ?

Songez à utiliser le service Écowatt afin de réagir en cas de tension. Voir la carte.

  Vous pouvez vous inscrire à « l’alerte vigilance coupure »  proposée dans le même dispositif : il suffit de se rendre à l’adresse internet www.monecowatt.fr/inscription-alerte-vigilance-coupure et de fournir un numéro de téléphone portable et/ou une adresse internet pour recevoir, par sms ou par mail, une alerte en cas de risque de coupure. Avec toujours la même philosophie : si au moment d’une alerte, chacun fait en sorte de réduire sa consommation, cela peut conduire à ne pas avoir à effectuer de coupure. Il s’agit donc d’un geste « citoyen », souligne RTE, qui permet à chacun de « contribuer à assurer l’alimentation de tous en électricité ». 

D’ici cet hiver, il sera également possible pour chaque citoyen possesseur d’un smartphone de télécharger une application gratuite permettant d’obtenir la carte météo sur son téléphone. L’application est déjà disponible sous Iphone, elle devrait bientôt l’être sous Android. 

Actions de sobriété

Au-delà d’ÉcoWatt et des situations d’alerte sur le réseau, rappelons que l’explosion du prix de l’énergie nous oblige à faire preuve de sobriété et à tenter de réduire notre consommation. Pour les y aider, l’Ademe publie un certain nombre de fiches baptisées « check-lists antigaspillage » : six listes de « gestes à gain rapide »  adaptées à différents types d’usage : mobilité, numérique, copropriétés, collectivités, etc. Voici la fiche pour la maison : Ademe fichesobriete alamaisonAdeme fichesobriete alamaison (417.19 Ko). 

Monoxyde de carbone : comment prévenir les intoxications

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui touche chaque année près de 4 000 foyers en France, entraînant une centaine de décès. Il peut être émis par tous les appareils à combustion : chaudière, chauffage d’appoint, poêle, groupe électrogène, cheminée.

Pour éviter les intoxications, il suffit d’avoir quelques réflexes essentiels :

  • Avant l’hiver, faites vérifier vos installations de chauffage et vos conduits de fumée par un professionnel qualifié.

  • Veillez à une bonne aération et ventilation de votre logement tout au long de l’année.

  • Respectez les consignes d’utilisation de vos appareils à combustion.

  • N’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, four, brasero, barbecue, etc.

  • Si vous devez installer des groupes électrogènes, placez-les impérativement à l’extérieur des bâtiments.

Les premiers signes d'intoxication :

  • nausées et/ou vomissements
  • maux de tête
  • malaise / vertiges 

Il faut alors immédiatement aérer le logement, arrêter les appareils à combustion, évacuer au plus vite les locaux, appeler les secours : 112, 18 ou 15, ou le 114 par sms.

En savoir plus : 

https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/monoxyde-de-carbone

[ou lien raccourci : bit.ly/MonoxCO ]